Journée mondiale le 14 octobre

Mesurer son souffle, c’est vital  Abonné

Publié le 14/10/2010
Six millions de Français au moins manquent de souffle, mais beaucoup, faute de diagnostic, ne se soignent pas. D’où la mobilisation des pneumologues pour la Journée mondiale de la mesure du souffle, première du genre, le 14 octobre.

L’ASTHME touche 3 millions de personnes et en tue de 1 500 à 2 000 chaque année en France. La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) concerne 3 millions de Français et provoque 16 000 décès par an, mais 2 malades atteints sur 3 s’ignorent. Dans le monde, les maladies respiratoires sont en constante augmentation et tueront 11,9 millions de personnes d’ici à 2020.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte