Les atouts des compotes et fruits au sirop

Manger des fruits sous toutes leurs formes  Abonné

Publié le 10/06/2010
Agir sur la nutrition pour améliorer l’état de santé de la population est l’ambition du Plan national nutrition santé (PNNS). Les entreprises agroalimentaires ont un rôle important à jouer en développant l’intérêt des consommateurs pour leurs produits. C’est dans ce but qu’ont été établis des partenariats entre l’État et les fabricants, concrétisés par des chartes d’engagements de progrès nutritionnel.
Femme 60 ans lait





alimentation calcium

Femme 60 ans lait alimentation calcium
Crédit photo : PHANIE

LES CHARTES d’engagements de progrès nutritionnel sont établies par des acteurs économiques volontaires et sont validées par les pouvoirs publics français. « Elles engagent les signataires à contribuer à une évolution positive des apports nutritionnels de la population en améliorant la composition des produits proposés existants (en sel, sucres, matières grasses, fibres) ou en en créant de nouveaux, et/ou en modifiant la taille des portions, l’accessibilité ou encore la visibilité de ces produits », explique le Dr Michel Chauliac, du Plan national nutrition santé (PNNS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte