Suivi des AVK en PACA

L’URPS informe les prescripteurs  Abonné

Publié le 18/05/2015
La promotion des entretiens AVK auprès des prescripteurs et des autres professionnels de santé constitue pour l’URPS pharmacien une étape essentielle de la prise en charge globale des patients. Une opération qui vise à améliorer la coordination des soins et la gestion des risques.

PARTANT du constat que 75 % des professionnels de santé ignorent l’existence des entretiens thérapeutiques dans la prise en charge des patients sous anticoagulants AVK, l’URPS pharmaciens de la région PACA a fait le pari de miser sur la communication avec les médecins, les infirmières et les chirurgiens-dentistes de la région. Les pharmaciens espèrent ainsi qu’en diffusant une meilleure information, ils recueilleront l’adhésion des autres professionnels au dispositif.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte