L’espérance de vie des bébés augmente

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 07/10/2015

Selon une étude de l’INSEE publiée hier, les décès de nourrissons ont été divisés par treize depuis 1950, grâce à un repli des maladies infectieuses et aux campagnes de sensibilisation à la mort subite du nourrisson. En 2014, l’INSEE comptabilise 559 300 décès en France, soit 11 000 de moins que les deux années précédentes, et parmi lesquels on compte 2 500 enfants de moins de 1 an, à savoir 1 400 garçons et 1 100 filles. Des chiffres incomparables avec les données de 1950 où 32 700 enfants de moins de 1 an sont décédés, soit 19 000 garçons et 13 700 filles.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)