Médicament et Ramadan

Les pharmaciens allemands conseillent les musulmans  Abonné

Publié le 22/06/2015

LES PHARMACIENS allemands rappellent aux 4,5 millions de musulmans vivant dans le pays qu’ils ne doivent pas suspendre ou modifier inconsidérément leurs traitements médicamenteux en raison du Ramadan, qui a commencé le 18 juin, et leur proposent des conseils pratiques pour mieux combiner leurs prescriptions pharmaceutiques et religieuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte