Les patients en appellent à l’Ordre  Abonné

Publié le 14/09/2015

L’association française de lutte antirhumatismale (AFLAR) propose à l’Ordre national des pharmaciens de collaborer afin de modérer la hausse des prix des antiarthrosiques symptomatiques d’action lente (AASALs) qui ont vu leurs tarifs flamber depuis le mois de mars. Selon le Dr Laurent Grange, rhumatologue au CHU de Grenoble et président de l’AFLAR, des hausses de prix de 50 %, voire de 100 %, ont été relevées dans certaines pharmacies depuis le déremboursement. Des tarifs que ne saurait justifier à lui seul le changement de taux de TVA.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3199