Vaccination en officine

Les médecins pointent une désorganisation  Abonné

Publié le 16/03/2015

EN VACCINANT, les pharmaciens risquent d’aggraver « la désorganisation du système de santé français », affirme le syndicat des médecins généralistes, MG France. Il en veut pour preuve les effets dévastateurs du manque de concertation lors des deux campagnes de vaccination orchestrées par Roseline Bachelot (H1N1) et Philippe Douste-Blazy (Hépatite B).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte