Les limites de la méthode  Abonné

Publié le 22/03/2010

L’automesure tensionnelle, même réalisée selon une méthode fiable (appareil équipé d’un brassard huméral), comporte certaines limites qui rendent indispensable la formation précise des utilisateurs. Elle peut induire une anxiété conduisant à un nombre excessif de mesures ; elle peut entraîner des modifications intempestives de traitements. Par ailleurs, elle ne permet pas d’évaluer le cycle nycthéméral, en particulier la pression artérielle nocturne, dont l’intérêt pronostique est établi.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2735