Un nouveau modèle officinal se dessine

Les leçons de l’expérience européenne  Abonné

Publié le 12/02/2015
Que ce soit au Royaume-Uni, au Danemark, au Portugal ou ailleurs en Europe, un nouveau modèle d’exercice officinal apparaît, notamment avec des missions inédites confiées au pharmacien et une rémunération basée sur un honoraire. Toutefois, l’expérience européenne montre que cette nouvelle façon d’exercer demande à faire ses preuves avant d’être reconnue des autres professionnels de santé et des patients.

« LE PANORAMA officinal est en pleine évolution, que ce soit en France ou dans les autres pays d’Europe », indique Jean-Jacques Zambrowski, économiste de la santé, lors des 8e rencontres de l’officine. À cela, plusieurs raisons. « Tout d’abord, la majorité des pays européens faisant face à une crise économique, les gouvernements tentent de limiter les coûts, notamment ceux concernant la santé », indique l’économiste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte