Les BPM s’invitent en EHPAD  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 06/02/2020
L’avenant 19 de la convention pharmaceutique, signé en novembre dernier par l’assurance-maladie et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), entérine l’élargissement de la population ciblée par les bilans partagés de médication (BPM), notamment aux résidents en EHPAD.

En place depuis début 2018, les BPM étaient jusqu’alors réservés aux personnes âgées de 65 ans et plus en affection de longue durée (ALD) ou de 75 ans et plus pour lesquels au moins cinq molécules sont prescrites pour une durée consécutive de traitement de 6 mois minimum. L’avenant 19 permet désormais de pratiquer un BPM chez tout patient polymédiqué (cinq substances actives ou plus) dès 65 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte