Nouvelle mission

Le retour des TROD  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 05/01/2017
L’histoire de la réalisation des TROD à l’officine tient de la saga. Ce droit, octroyé aux pharmaciens en juin 2013, leur est retiré dix mois plus tard, après le recours devant le Conseil d’État d’un syndicat de biologistes, fortement opposé aux TROD en pharmacie. En août 2016, ce droit leur est restitué. Mais les attaques continuent.
trod

trod
Crédit photo : GARO/PHANIE

Tout commence le 11 juin 2013, où l’usage des tests rapides d'orientation diagnostique (TROD) est autorisé à l’officine. Le pharmacien peut alors réaliser 3 types de TROD : les tests capillaires d'évaluation de la glycémie, les tests oropharyngés des angines à streptocoque du groupe A et les tests nasopharyngés de la grippe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte