Journée nationale des URPS Pharmaciens

Le pharmacien facteur d’observance  Abonné

Publié le 26/01/2015
L’amélioration de l’observance des traitements par les patients passe également par l’implication du pharmacien. Son rôle, confirmé par la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST), dépasse largement la dispensation de médicaments.

À LA QUESTION, « Le pharmacien est-il bien placé pour travailler l’observance », la réponse est affirmative et unanime. Sa proximité, sa disponibilité, la confiance que lui accordent ses patients, tout concourt à en faire un acteur central dans l’amélioration de l’observance. Pourtant, comme le rappelle Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), l’environnement ne lui facilite pas la tâche. « Les médias nous répètent qu’on consomme trop de médicaments en France sous la forme d’un message culpabilisant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte