L’avis du Dr Lecerf  Abonné

Publié le 09/06/2011

Pour perdre du poids, il faut manger moins que ce qu’on dépense. Mais le corps humain est plein de ressources. « Lorsqu’on réduit les apports alimentaires, apparaissent des mécanismes d’adaptation, rapidement la perte de poids s’arrête et même s’inverse par des phénomènes de compensation. Au bout d’un moment, la personne ne maigrit plus, remange et regrossit, d’autant plus vite que le régime aura été restrictif », explique Jean-Michel Lecerf.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte