ROSP AVK

L’assurance-maladie joue les mauvais payeurs  Abonné

Publié le 24/09/2015

La rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour le suivi des patients sous AVK réalisé en 2014 n’a toujours pas été versée aux pharmaciens. De quoi décourager bon nombre de confrères qui se sont engagés dans les entretiens pharmaceutiques.

D’autant que le gain par officine est encore relativement modeste. Tant et si bien que l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) considère que ces entretiens « ne constituent pas un axe économique intéressant pour les pharmaciens ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte