Une campagne contre la somnolence au volant

La vérité est au fond de la bouteille  Abonné

Publié le 01/07/2010

LE FLACON semble tout droit sorti des placards de nos aïeux. Arborant sans complexe le nom de « Remède miracle pour vaincre la somnolence au volant », son étiquette décline une formule à réveiller les morts ! Jugez plutôt : « Taurine, nicotine, caféine, coca, bol d’air, musique volume max, passager bavard ou encore alarme vibrante de téléphone… ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte