Des initiatives bientôt confortées par la loi

La prévention et le dépistage à l’officine : les pharmaciens, nouvelles sentinelles  Abonné

Publié le 19/04/2010
Les pharmaciens n’ont pas attendu la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) pour multiplier les initiatives en matière de prévention et de dépistage. La plupart du temps avec l’aide des partenaires de l’officine : laboratoires, groupements, syndicats, grossistes-répartiteurs. Les décrets d’application de la loi, attendus dans les mois qui viennent, doivent renforcer ces missions d’éducateur de santé tout en prévoyant leur rémunération. Tour d’horizon (non exhaustif) des actions de dépistage et de prévention actuellement menées dans les pharmacies françaises.
Des gestes qui renforcent le rôle d’acteur de santé des pharmaciens

Des gestes qui renforcent le rôle d’acteur de santé des pharmaciens
Crédit photo : phanie

« L’OFFICINE deviendra un acteur majeur du dépistage et de la prévention. » Cette phrase tirée du Livre blanc de l’Ordre national des pharmaciens (janvier 2008) illustre le rôle grandissant du pharmacien sur ce volet. Avec la loi HPST, ces activités deviennent incontournables. Les partenaires de l’officine l’ont bien compris et proposent au minimum des formations sur la prévention de certaines pathologies. Arrow Génériques décline ainsi des formations sur le tabagisme, la broncopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l’asthme, etc.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte