Campagne publicitaire controversée

La Cour de cassation rejette le pourvoi de Giphar  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 19/06/2014
Portée en justice par l’Ordre des pharmaciens la campagne de publicité lancée en 2008 par le groupement Giphar n’a pas fini de faire parler d’elle. La Cour de cassation vient en effet de rejeter le pourvoi du Giphar, confirmant ainsi la décision du Conseil constitutionnel du 31 janvier 2014 qui condamnait le groupement à payer des dommages et intérêts et la publication de la décision.
La campagne qui a tout déclenché

La campagne qui a tout déclenché
Crédit photo : dr

ÉNIÈME épisode de la longue saga judiciaire opposant le Giphar à l’Ordre des pharmaciens, la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi formé par le groupement. À l’origine de l’affaire, la campagne « mon conseil santé Giphar » diffusée en 2009 par le groupement dans plusieurs médias. Principal message de cette campagne mettant en scène le comédien Richard Berry ? « Les pharmaciens membres du Giphar (sont) à même de délivrer un conseil personnalisé pour la santé des patients », rappelle dans son arrêt du 4 juin la Cour de cassation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte