Une étude édifiante

La communication officinale, facteur d'économie  Abonné

Par
Stéphane Le Masson -
Publié le 27/10/2016
Réalisée à la demande de trois groupements de pharmaciens, une étude internationale tend à démontrer l’intérêt de la communication officinale pour améliorer l’observance, renforcer la prévention et favoriser un suivi efficace des traitements. Un intérêt non négligeable pour la santé publique et les comptes de l’assurance maladie, à l’heure où l’Ordre veut réviser le code de déontologie.

La communication, un enjeu fondamental pour les pharmaciens d’officine ? Selon Lucien Bennatan, il s’agirait même d’« un enjeu vital à l’heure où la place des pharmaciens est censée s’étendre au sein du système de soins. » La raison ? « Le secteur de la pharmacie est sous tension », explique le président de Pharmacie Référence Groupe (PHR).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte