Suivi pharmaceutique

La colère des pharmaciens allemands  Abonné

Publié le 08/06/2015
Pilule amère pour nos confrères d’outre-Rhin : alors qu’ils se sont battus pendant des années pour promouvoir le suivi pharmaceutique, ce dernier sera effectivement mis en place dans le cadre d’une nouvelle loi sur la santé… mais ce sont les médecins qui l’assureront, rémunération à la clé, alors que les pharmaciens se contenteront de vérifier et de compléter les listes de médicaments prescrits au patient, sans aucune contrepartie financière.

LA NOUVELLE LOI sur la santé électronique, qui vise en particulier à développer la télémédecine et l’utilisation de cartes et de dossiers médicaux informatisés, a été officiellement transmise cette semaine par le ministère de la Santé aux députés du Bundestag, qui seront amenés à en débattre et à l’adopter dans les semaines à venir. Comme en France, la question du dossier médical informatisé a pris beaucoup de retard, essentiellement en raison de problèmes de confidentialité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte