La campagne en pratique  Abonné

Publié le 20/04/2015

La campagne du LEEM se déclinera à partir de mi-mai par une annonce publicitaire dans la presse grand public senior et dans la presse médicale et pharmaceutique.

Côté pharmacien, le LEEM fournira aux officinaux une fiche mémo visant à mieux repérer les patients à risque, et insistera sur la détection des interactions à partir du dossier pharmaceutique.

Côté médecins, une action sera entreprise pour développer les logiciels d’aide à la prescription (LAP) afin qu’ils puissent détecter les interactions médicamenteuses et les prescriptions inappropriées au patient âgé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte