Une maladie méconnue et mal vécue

Herpès génital : les conseils du pharmacien pour dédramatiser les crises  Abonné

Publié le 16/10/2014

Parce qu’une récente étude* met en lumière la méconnaissance de cette maladie virale par les Français, HRA Pharma lance une campagne d’information pour leur apprendre à la reconnaître et à mieux s’en protéger, pour briser les tabous et lever les freins à la prévention et à la prise en charge.

SELON le sondage HRA Pharma/Harris Interactive, la quasi-totalité des Français déclarent avoir déjà entendu parler de l’herpès génital, mais la plupart indiquent ne pas savoir précisément ce dont il s’agit ; 80 % souhaiteraient une meilleure information. En effet, la méconnaissance de l’herpès génital fait écho à la confusion qui entoure le diagnostic, certaines lésions étant considérées à tort comme une mycose ou un eczéma, donnant lieu à des traitements inadaptés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte