À la Une

Grippe : et si les pharmaciens avaient vacciné ?  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 19/01/2017
Rien ne permet d’assurer dans quelle mesure la vaccination à l’officine aurait permis de limiter, cette année, l'ampleur de l’épidémie de grippe. Mais une chose est sûre, cette nouvelle compétence des pharmaciens va modifier profondément le profil des prochaines campagnes de vaccination.
vaccination officine

vaccination officine
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Précoce et virulente. Tels sont les termes retenus pour qualifier la grippe version 2016-2017, dont le pic est en passe d’être atteint en cette mi-janvier. Cette épidémie aura créé la surprise dès la veille des fêtes de fin d’année, touchant jusqu’à 578 000 personnes et provoquant 2 865 hospitalisations dont 627 cas graves admis en réanimation (chiffres au 16 janvier 2017).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte