Sevrage tabagique

Favoriser un suivi pluridisciplinaire du patient  Abonné

Par
Publié le 29/10/2018
En moyenne, 60 à 80 patients fumeurs poussent la porte de l'officine chaque jour. Environ 60 % souhaitent arrêter de fumer. Une cible que l'officinal peut facilement accompagner, en se formant et en collaborant notamment avec d'autres professionnels de santé.
sevrage

sevrage
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Pour inciter les patients à arrêter le tabac, le conseil minimal devrait être systématique en officine. « Deux questions simples suffisent à attirer son attention : êtes-vous fumeur ? Envisagez-vous d'arrêter ? Si tous les professionnels de santé posaient ces mêmes questions aux patients fumeurs, cela engendrerait une prise de conscience propice au sevrage tabagique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte