Observance des traitements

Faut-il inciter ou pénaliser ?  Abonné

Par
Publié le 10/11/2014

LA QUESTION de l’observance des traitements n’a pas fini d’interpeller les soignants. Alors que celle-ci atteint en moyenne à peine 50 % chez les malades chroniques, plusieurs dispositions ont été testées pour tenter de l’améliorer. C’est pour en évaluer l’efficacité qu’Observia, société de conseil et d’ingénierie de programme d’observance, a réalisé une revue d’études comparative sur les effets de l’incitation financière sur l’observance des patients chroniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte