Encore trop de malades qui s’ignorent

Diabète de type 2 : sensibiliser les personnes à risque  Abonné

Publié le 28/10/2010
Si la prise en charge du diabète de type 2 s’est améliorée ces vingt dernières années, des efforts restent à faire pour optimiser son dépistage et surtout informer et sensibiliser la population. En effet, 14 % des Français âgés de 40 ans et plus présentent un risque élevé de développer un diabète, alors qu’ils ont une perception peu réaliste des enjeux représentés par cette maladie.

PRÈS DE 3,4 millions de Français sont aujourd’hui diabétiques. Près de 400 nouveaux cas sont quotidiennement diagnostiqués et 600 000 diabétiques s’ignorent. Dans un contexte où l’information et la prévention jouent un rôle central, Novo Nordisk a fait réaliser pour la troisième année consécutive une étude par l’IFOP. Cette année, les deux thématiques de l’étude, menée auprès de 2 000 personnes âgées de 40 ans et plus, étaient d’évaluer leur connaissance et leur exposition au risque de développer un diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte