Lancement d’une campagne de sensibilisation

Deux Français sur trois ne connaissent pas les signes d’alerte de la phlébite  Abonné

Publié le 27/03/2014
Douleur au mollet, jambe lourde, rouge et gonflée… c’est peut-être une phlébite ? Si 85 % des Français ont entendu parler de cette pathologie, près de 30 % des moins de 25 ans n’en ont jamais entendu parler. Plus grave : seulement 34 % sont capables d’en citer les symptômes évocateurs. Ces chiffres alarmants, résultant d’une étude IFOP, ont conduit Bayer Healthcare à lancer une campagne de sensibilisation auprès du grand public.

LA PHLÉBITE résulte souvent de l’accumulation de plusieurs facteurs de risque, l’âge en étant le principal, même si des sujets plus jeunes peuvent être atteints. « La génétique, toutes les maladies inflammatoires, une immobilisation prolongée, l’obésité, les traitements hormonaux, type contraception ou ménopause, sont également des facteurs de risque, mais aussi la grossesse et le tabac, résume le Pr Grégoire Le Gal, du CHU de Brest.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte