Éducation thérapeutique du patient et soins de ville en Alsace

Des pharmaciens prêts à relever le défi  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 13/10/2016
Si l’éducation thérapeutique du patient (ETP) en rhumatologie contribue à favoriser l’observance des traitements, notamment préventifs, la plupart de ces programmes se déroulent en milieu hospitalier, ce qui dissuade beaucoup de patients. Plus accessible, une ETP en milieu ambulatoire peut limiter les réticences, et beaucoup de pharmaciens s’y sont déjà préparés, ce qui n’est pas forcément toujours le cas des médecins.

Organisées chaque année à l’initiative des Drs Didier Poivret (Metz) et Christelle Sordet (Strasbourg), les « journées régionales d’ETP en rhumatologie du Grand Est » associent réflexions pratiques et théoriques sur la promotion de l’ETP, exemple s’il en est de coopération entre les médecins et les pharmaciens. Dans plusieurs hôpitaux, les deux professions élaborent ensemble des outils éducatifs, avec par exemple, à Thionville, un « tableau ETP » sur l’ostéoporose, constitué de magnets à choisir puis à fixer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte