ZOOM SUR L’EQUIPEMENT - Bases documentaires et exercice officinal

Comment faire vivre les données au quotidien  Abonné

Publié le 22/09/2011
Les pharmaciens font un usage quotidien des bases de données qui sont à leur disposition et ce afin d’améliorer leur conseil et la délivrance des prescriptions. Mais comment optimiser cet usage ? Les acteurs du marché proposent des solutions pour utiliser au mieux les données à la disposition des pharmaciens par divers outils d’exploitation : amélioration des mises à jour et des critères de recherche, systèmes d’alerte, création de bases personnelles…
Sécuriser et enrichir le conseil à la délivrance

Sécuriser et enrichir le conseil à la délivrance
Crédit photo : Doc Pharmagest

« JE SUIS surpris de voir encore des pharmaciens qui ne sont pas abonnés à une base de données, c’est pourtant le nerf de la guerre. » Cet étonnement exprimé par Yves Morvan, P-DG du groupement Direct Labo est d’autant plus compréhensible que l’accès à ces bases de données paraît facile. Que ce soit par l’intermédiaire de leur fournisseur informatique, de leur groupement ou de leur grossiste, les pharmaciens peuvent en effet disposer de ces données relatives aux médicaments gratuitement ou moyennant un abonnement régulier. Ces bases de données ne sont pas nombreuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte