À la Une

Ces réformes qui sèment le doute chez les patients  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 16/01/2020
Quand la communication passe mal en matière de santé, les pharmaciens se retrouvent en première ligne à jouer les pédagogues. C’est encore plus vrai lorsque des réformes, annoncées en grande pompe par la presse nationale, concernent la pharmacie et ses particularités. Nouvelles règles du non substituable, sorties du libre accès, dispensation protocolisée… Autant de sujets souvent mal compris et pas toujours simples à expliquer.
image

image
Crédit photo : Phanie et DR

Le 17 décembre, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) annonçait la sortie du libre accès, au 15 janvier, des spécialités contenant du paracétamol, de l’ibuprofène et de l’acide acétylsalicylique, d’une part, et de l’alpha-amylase, d’autre part.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte