Don d'organes

Ce qui change au 1er janvier  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 07/11/2016

Une campagne nationale sera lancée le 18 novembre pour informer les Français de ce qui change en matière consentement présumé au don d'organes à partir du 1er janvier 2017. En effet, dès l'année prochaine, les personnes qui refusent de donner leurs organes après leur décès pourront s'inscrire via Internet sur le registre national des refus - et non plus seulement par courrier postal, comme actuellement. Elles pourront aussi exprimer leur volonté par un écrit confié à leurs proches, ou même de vive voix.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte