Femmes et hypertension

Campagne sur « une liaison à risque »  Abonné

Publié le 15/12/2011
Le Comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA), présidé par le Pr Jean-Jacques Mourad, lance sa campagne annuelle, intitulée « Femmes et hypertension artérielle : une liaison à risque », afin de sensibiliser et informer les femmes sur une pathologie les concernant de plus en plus.

Jusqu’à ces dernières années, les femmes, tout au moins jusqu’à la ménopause, n’étaient que peu concernées par les problèmes de l’hypertension artérielle (HTA), les hormones féminines ayant un rôle protecteur contre les maladies cardio-vasculaires, contre l’HTA. Depuis une dizaine d’années, on assiste à un profond changement lié aux nouveaux comportements de vie des femmes. La sédentarité, le surpoids, l’obésité, le stress au travail, un tabagisme plus important... sont autant de facteurs favorables à l’instauration d’une HTA chez des femmes jeunes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte