Un colloque organisé par la faculté de pharmacie de Clermont-Ferrand

Améliorer la prévention à l’officine  Abonné

Publié le 23/11/2009
Le pharmacien acteur de santé publique était au centre d’un débat qui réunissait, à Clermont-Ferrand, des professionnels de santé venus de plusieurs pays. Les Auvergnats se confirment comme étant des précurseurs en la matière.

ORGANISÉ en octobre dernier sur le site de Vulcania, par la faculté de pharmacie clermontoise, le colloque sur la prévention et le dépistage en officine a rassemblé 150 participants, Français, Canadiens et Européens. Ouvert sur l’allocution de Marie-Pierre Sauvant-Rochat, professeur de santé publique, il a permis de faire le point sur les pratiques de plusieurs pays invités, mettant en valeur les avantages, les carences et les différences, afin d’envisager des actions susceptibles d’améliorer la santé des populations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte