Chambre de discipline du CROP de Haute Normandie

Une semaine d’interdiction d’exercer avec sursis pour publicité illicite  Abonné

Publié le 27/10/2014
La dernière session de la chambre de discipline du Conseil régional de l’Ordre des pharmaciens (CROP) de Haute Normandie s’est déroulée dans les locaux du tribunal administratif de Rouen. Une session qui a vu se succéder des affaires très diverses : erreur d’inattention involontaire, rixe lors d’une livraison de médicaments, et surtout, suites de l’arrivée surmédiatisée d’une nouvelle titulaire dans une officine rouennaise étaient au programme.
La communication des officines continue de heurter la déontologie

La communication des officines continue de heurter la déontologie

UN SIMPLE avertissement a été adressé à ce pharmacien dont l’officine s’est retrouvée associée, sans en être prévenue, à une opération de promotion commerciale locale d’un organisme pour le personnel. La citation de -10 % de remise sur internet a été effacée. Pour cet autre officinal, qui s’est vu infliger 15 jours d’interdiction d’exercer après quelques échanges musclés avec les chauffeurs livreurs d’un répartiteur, l’affaire pourrait se poursuivre au pénal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte