Chambre de discipline

Une affaire hors norme  Abonné

Par
Publié le 15/10/2015
Par la gravité des faits reprochés et le nombre de ses rebondissements, l’affaire qui revenait en appel lundi 5 octobre devant la chambre de discipline du Conseil national de l’Ordre est en tous points remarquable. La titulaire de la Réunion, déjà condamnée au pénal, invoque en dernier recours un argument de procédure - le « non bis in idem » - pour tenter d’annuler l’interdiction d’exercer définitive prononcée par ses pairs. Explications.

L’épais dossier porté par la jeune avocate semble aussi lourd que les fautes reprochées à sa cliente. Lundi 5 octobre, devant l’impressionnante assemblée du Conseil national de l’Ordre, Me Floriane Beauthier paraît bien seule pour défendre une énième fois les intérêts de Mme C., titulaire à la Réunion. Cette dernière n’a pas fait le déplacement, pour raisons de santé. C’est en tout cas le motif invoqué par sa défense. Mais peut-être Mme C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte