Trafic d'anabolisants

Un pharmacien parisien soupçonné  Abonné

Par
Publié le 09/06/2016

La brigade des stupéfiants de Paris a interpellé, fin mai, un médecin et un pharmacien sur leur lieu de travail, pour trafic de produits dopants. Si le médecin a été remis en liberté sans avoir été poursuivi, le pharmacien a avoué avoir remis des anabolisants à un trafiquant qui les écoulait auprès de clients amateurs de sports de combat ou de musculation. Selon « Le Parisien », le pharmacien a été présenté à un juge d'instruction puis remis en liberté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte