Gélules minceur

Un pharmacien condamné pour homicide involontaire  Abonné

Publié le 07/02/2013

UN PHARMACIEN a été condamné jeudi dernier à deux ans de prison avec sursis pour homicide involontaire dans l’affaire dite des gélules minceur, qui avait entraîné la mort d’une patiente en 2006 et l’intoxication de plusieurs autres. En avril 2006, les autorités sanitaires avaient signalé plusieurs cas d’intoxications à la suite de la prise de gélules destinées à soigner des insuffisances de la thyroïde. Celles-ci étaient parfois prescrites comme amincissants ou produits coupe-faim.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte