Région parisienne

Trafic de Subutex  Abonné

Publié le 02/03/2015

UN HOMME de 26 ans a été contrôlé mercredi dernier, en Seine-Saint-Denis, alors qu’il avait sur lui 616 comprimés de Subutex (buprénorphine) conditionnés en 88 plaquettes et 48 tubes de Diprosone (bétaméthasone). Il a avoué qu’il se faisait « délivrer frauduleusement » ces médicaments depuis deux ans pour les « envoyer au Congo contre de l’argent ». Il utilisait une fausse carte Vitale et des proches se faisaient aussi prescrire le traitement substitutif aux opiacés. Les médicaments proviennent de diverses pharmacies de la région parisienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte