Interdit de vente

Soutien massif pour le confrère de Cholet  Abonné

Publié le 04/05/2015

TITULAIRE à Cholet (Maine-et-Loire), Alain Besseau, s’est vu interdire de vendre des médicaments après l’annulation de sa licence et sa radiation de l’Ordre des pharmaciens pour abandon de clientèle, suite à un transfert contesté (« Le Quotidien du pharmacien » du 7 avril 2015). Depuis, il reçoit chaque jour des preuves de soutien de la part de ses patients. À l’initiative de plusieurs d’entre eux, une pétition a été mise en place et plus de 5 000 signatures ont été récoltées depuis le début du mois. Elles devraient être remises au préfet ainsi qu’à l’agence régionale de santé (ARS).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte