Ventes d’alcool en officine

Relaxe pour une pharmacie marseillaise  Abonné

Par
Publié le 06/03/2014

Poursuivie suite aux contrôles des douanes sur la vente d’alcool, une pharmacie marseillaise a obtenu sa relaxe devant le tribunal correctionnel de Marseille.

EN 2011, de nombreux pharmaciens ont reçu la visite des douanes dans leur officine. Ces dernières reprochaient aux officinaux de ne pas avoir acquitté correctement les droits d’accises pour la vente au détail de l’alcool à 90°. Elles invoquaient notamment une ordonnance de 2001*, stipulant que seul l’alcool utilisé à des fins médicales ou pharmaceutiques dans les officines pouvait être exonéré des droits. Pour les pharmaciens, cette disposition incluait la vente d’alcool pur aux patients pour une utilisation médicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte