Trafic de Subutex dans le Val-d'Oise

Planque à l'officine  Abonné

Par
Publié le 24/10/2016
Un homme de 29 ans a été interpellé la semaine dernière à Osny, dans le Val-d'Oise, pour trafic de Subutex. Au moyen d'ordonnances volées, il se fournissait régulièrement dans plusieurs officines de la région et revendait le médicament de substitution aux toxicomanes. Témoignage d'un confrère victime de ces malversations.

Ce trafic-là ne date pas d'hier. À la Pharmacie de la Ravinière à Osny (Val-d'Oise), la délivrance de Subutex sur la foi d'ordonnances suspectes a malheureusement cours depuis plus d'un an. À l'automne 2015, son titulaire, Pierre Aufranc, remarque que la demande en Subutex est en train de flamber « Nous sommes passés de 10 par mois à plusieurs dizaines, puis centaines de boîtes délivrées », confie-t-il au « Quotidien ». Le titulaire prévient alors la Sécurité sociale, puis la police. « Problème, les prescriptions semblent authentiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte