L’UDGPO contre Leclerc

« Nous espérons une grande victoire »  Abonné

Publié le 19/01/2012
L’audience réunissant les représentants des pharmaciens et de Leclerc, le 12 janvier, au tribunal de Colmar, a permis de faire le jour sur la façon dont a été conçue la communication incriminée. Par la voix de son avocat, Leclerc reconnaît des erreurs. Des déclarations de bon augure avant le jugement du 9 février.

LE GROUPEMENT Univers Pharmacie et l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) poursuivent leur croisade contre Leclerc. Assigné en justice pour publicité trompeuse et déloyale, Leclerc, par la voix de son avocat, Me Parleani, a reconnu, lors de l’audience du 12 janvier, « près de 70 % d’erreurs concernant les officines Univers Pharmacies » du panel utilisé pour son étude et sa campagne (voir notre précédente édition).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte