Six ans de lutte pour un collectif de pharmaciens

Non aux transferts injustifiés en centre commercial  Abonné

Publié le 11/03/2010
En Indre-et-Loire, des pharmaciens s’opposent depuis six ans au transfert d’un de leurs confrères

C’EST L’HISTOIRE d’un combat qui remonte à 2004. À Saint-Cyr- sur-Loire (Indre-et-Loire), un pharmacien est autorisé à transférer son officine dans un centre commercial, de l’autre côté de cette ville de 16 000 habitants. Le transfert ne paraît pas justifié aux yeux de ses confrères. Le centre commercial est implanté dans une zone industrielle et artisanale, sans population résidente. Les pharmaciens se mobilisent pour faire abroger ce transfert. Ils constituent un collectif regroupant six officines et font un recours hiérarchique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte