Un pharmacien de Lozère soupçonné d'escroquerie

Mis en examen, il peut de nouveau exercer  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 28/06/2018
Soupçonné d'escroquerie, un pharmacien de Lozère avait été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, entraînant la fermeture de son officine. Sur décision de la cour d'appel, son contrôle judiciaire vient d'être levé et il a pu à rouvrir sa pharmacie.

La pharmacie de Saint-Germain-du-Teil, village lozérien de 860 habitants, a rouvert ses portes après cinq mois de fermeture. Depuis le début du mois, la croix verte luit à nouveau sur la devanture de l'officine tenue par Franck Badaroux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte