Polémique judiciaire sur les adjuvants

Marisol Touraine rappelle les enjeux de la vaccination  Abonné

Publié le 13/10/2014

L’AFFAIRE des parents Larère qui ont refusé de vacciner leur fillette de trois ans contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite relance le débat sur la vaccination et la présence d’adjuvants dans les doses. Convoqués devant le tribunal correctionnel d’Auxerre, ils risquent six mois d’emprisonnement et 3 750 euros d’amende, selon le Code de la santé publique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte