La minute juridique

Liberté d’expression : des droits et des devoirs  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 09/01/2017
Droit fondamental de tout citoyen, la liberté d'expression supporte toutefois quelques restrictions dans le cadre de l'officine. Droit à la critique constructive, oui, au dénigrement, non. L’autorité et le pouvoir de direction de l’employeur ne doivent pas priver les salariés de leur liberté d’expression et de leur droit de critique. Cette prise de parole reste néanmoins soumise à quelques règles diplomatiques.
visuel

visuel

Les salariés sont-ils libres d’exprimer leurs opinions ?

Comme tout citoyen, le salarié jouit dans l’entreprise et en dehors de celle-ci, d’une liberté d’expression. C’est un droit fondamental.

Quelles sont les restrictions à la liberté d’expression ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte