Libre circulation, nouvelles missions, formation…

L’Europe s’intéresse aux pharmaciens  Abonné

Par
Publié le 17/10/2013
Le Parlement européen a adopté, la semaine dernière à Strasbourg, un projet de directive visant à mettre en place des cartes professionnelles européennes pour faciliter la libre circulation des professionnels de santé, tout en renforçant la sécurité dans ce domaine. En outre, il s’est penché sur le contenu des formations de plusieurs professions de santé, dont les pharmaciens, et a souhaité élargir leur rôle notamment en matière de suivi pharmaceutique, de santé publique et de coopération avec les médecins.
Bernadette Vergnaud, parlementaire européen

Bernadette Vergnaud, parlementaire européen
Crédit photo : AFP

LE RAPPORT présenté par la socialiste française Bernadette Vergnaud a été voté à une très large majorité par les députés européens. Ceux-ci soutiennent le projet de création d’une carte professionnelle européenne pour simplifier et accélérer les procédures de libre circulation déjà existantes, tant pour les professionnels de santé que pour d’autres professions libérales, dont les architectes et les notaires. Ce dossier, à l’étude depuis plusieurs années, n’a toutefois pas encore abouti concrètement et des doutes subsistent quant à la forme exacte que prendront ces cartes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte