La justice autorise la collecte

Les ordonnances de la discorde de l’Île de Groix  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 11/06/2015

UN RETRAITÉ de 77 ans a l’habitude de collecter les ordonnances et les cartes Vitale de certains patients de l’Île de Groix (2 200 âmes l’hiver et 22 000 l’été), dans le Morbihan. Deux fois par semaine, il rejoint Lorient en bateau, à 3 miles nautiques de là, se rend à la pharmacie de sa fille et rentre chargé des médicaments attendus par les Groisillons.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte