Ouverture du capital des LABM

Le rappel de l’Ordre  Abonné

Publié le 02/02/2009

LA COMMISSION européenne milite en faveur d’une ouverture totale du capital des LABM. Elle vient de saisir la Cour de justice des communautés pour tenter de faire modifier la législation française qui limite à 25 % la part du capital pouvant être détenue par des non professionnels de santé. Tandis que le gouvernement français s’apprête à réformer la biologie médicale, l’Ordre des pharmaciens tient à rappeler que cette évolution n’est pas inéluctable, comme l’ont montré les conclusions de l’avocat général de la Cour de justice à propos de l’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte