Affaire de Schwäbisch Hall (Allemagne) suite et fin

Le pharmacien irascible jette l’éponge  Abonné

Publié le 15/12/2014

APRÈS avoir tenu en haleine plusieurs milliers de pharmaciens avec ses plaintes pour non-conformité de leurs sites Internet à la réglementation officielle (voir notre édition précédente), le pharmacien de Schwäbisch Hall a finalement jeté l’éponge, en annonçant qu’il retirait toutes ses plaintes contre ses confrères. La veille, il leur avait proposé une « transaction » globale d’un million et demi d’euros pour mettre un terme à ses poursuites, offre qui avait bien sûr été rejetée par les pharmaciens concernés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte