Ouverture le lundi

La Grande Pharmacie de Castres contre-attaque  Abonné

Par
Patrice Jayat -
Publié le 29/11/2018

Christine Monino-Clot, co-titulaire de la Grande Pharmacie Médiprix de Castres (Tarn), va saisir le tribunal administratif pour demander l’abrogation de l’arrêté préfectoral de 1973 qui interdit l’ouverture des officines castraises le lundi. « J’ai rencontré nos deux députés, le directeur de cabinet du préfet, écrit au président de la République, mais rien n’a bougé malgré le soutien des patients : notre pétition a recueilli 4 500 signatures (10 % de la population), explique-t-elle. Cela n’a que trop duré !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte